Le parcours NOURAD

Le parcours de master Nouvelles ruralités, agricultures et développement local (NOURAD) associe recherche et formation professionnalisante au sein du  Master Géographie, aménagement, environnement et développement (GAED). Ce Master est adossé au laboratoire Mosaïques (UMR LAVUE) et à l’École doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent de l’université Paris Ouest-Nanterre-La Défense.

Le parcours NOURAD forme des étudiants capables de mobiliser des savoirs hybrides pour appréhender les problématiques rurales et agricoles, et dialoguer avec les différents acteurs concernés. Ils seront capables d’organiser un diagnostic territorial en milieu rural, et de définir les différentes stratégies et processus à mettre en œuvre pour dynamiser le territoire. Il ne s’agit pas d’un savoir de spécialiste ni de technicien, mais de connaissances plus globales permettant de réunir, de faire discuter et de travailler ensemble des spécialistes et des techniciens, des élus locaux, des associations, des entreprises et la population locale, dans les pays du Nord comme du Sud.

En Master 1, l’étudiant suit pour l’essentiel un tronc commun aux deux autres parcours-types de la mention du Master GAED, pour renforcer ses bases disciplinaires et méthodologiques. Une liste à choix lui permet cependant de s’ouvrir à la spécialisation du Master 2.

Au cours des deux années, le second semestre est consacré pour l’essentiel aux stages ou à la recherche de terrain, les cours étant concentrés au premier semestre. Cela permet d’encourager le travail personnel, la mobilité des étudiants et les partenariats avec les entreprises, les associations et les collectivités locales. L’objectif final est de former un étudiant de façon qu’il puisse commencer une thèse ou trouver un emploi directement après le M2. Le mémoire de M2 pourra donc être soit un véritable mémoire de recherche, soit un rapport de stage à vocation professionnelle.

Nouvelles ruralités, agricultures et développement local