Archives par mot-clé : développement durable ; urbanisation ; agriculture urbaine ; cartographie ; enquête

Base de données et visualisation des réseaux associatifs de l’agriculture urbaine à Plaine Commune (93)

Le programme interdisciplinaire Sorbonne Paris Cité propose deux postes de stagiaire sur la mission suivante :

« Création d’une base de données et d’outils de visualisation des réseaux associatifs de l’agriculture urbaine à Plaine Commune (93) »

Contexte :
Le programme interdisciplinaire Sorbonne Paris Cité « Politiques de la Terre à l’épreuve de l’Anthropocène » rassemble des équipes de plusieurs disciplines et de plusieurs établissements de Sorbonne Paris Cité, autour de trois « épreuves » qui cristallisent à chaque fois, autour des problèmes de partage des données, des enjeux de représentation et de gouvernement :

  • Géopolitique des dioxydes de carbone,
  • Expertise des risques et médiatisation des catastrophes,
  • Dynamiques des zones critiques et conflits d’urbanisation.

Ces trois épreuves se déclinent en projets de recherche et en activités d’enseignement et de valorisation.
Elles s’inscriront dans le débat public en proposant aux différents acteurs concernés des instruments et méthodes pour apprendre à naviguer dans des paysages de données controversées. Les interactions produites permettront de tester les propositions que le programme aura construites et qui ont vocation à renouveler aussi bien le débat public que la politique scientifique.

Ce stage s’inscrit dans le cadre de l’axe « Dynamique des zones critiques et conflits d’urbanisation » du programme. L’étude des gradients centre-périphérie des grandes métropoles est un enjeu majeur du programme, qui postule que la compacité urbaine est un gage de durabilité. La croissance des espaces périurbains a renforcé la dépendance automobile de familles avec enfants. La peur du déclassement social y alimente les votes d’extrême-droite et le ressentiment contre des espaces centraux et péricentraux. Les marges urbaines constitueraient donc des zones critiques sur le plan politique, tout comme elles le seraient sur le plan écologique (mitage des espaces naturels par les lotissements), sur le plan sanitaire (exposition spécifique aux polluants agricoles, éloignement des centres de soin) et sur le plan des réseaux sociaux (importance des lieux de sociabilité virtuels de type Facebook ou Twitter).

Nous souhaitons également étudier les formes de mobilisations environnementales en ville (agriculture urbaine, jardins partagés, etc.), où émergent des formes renouvelées d’action collective, de réappropriation du territoire et de prise en charge de l’environnement. Ces nouveaux modes d’attention à l’environnement (stewardship) mettent en jeu tant sa représentation que son gouvernement, et sont l’occasion d’une production de données qui est, conjointement, en prise directe à l’action des habitants et à plusieurs pans de la recherche scientifique, et sont l’objet de compromis ou de conflits entre acteurs.

Continuer la lecture de Base de données et visualisation des réseaux associatifs de l’agriculture urbaine à Plaine Commune (93)